09 JAN 18 0 commentaire
Un « gant d’or » pour l’hôpital privé de Montluçon

Un « gant d’or » pour l’hôpital privé de Montluçon

L’équipe des préparateurs en pharmacie de l’hôpital privé de Montluçon a remporté le premier « URCathlon ». Un concours destiné à tester les connaissances des établissements régionaux.

 

Chaque année, le service des préparateurs en pharmacie de l’hôpital privé de Montluçon réalise entre 10.000 et 11.000 préparations. Environ 60 % sont destinées aux différents services de l’établissement (bloc opératoire, urologie…), le reste part en direction de l’unité de reconstitution des chimiothérapies.

 

Une équipe stable

Cette dernière, sollicitée par le groupe Pharmacien Onc’Auvergne, vient de participer à un concours baptisé « URCathlon ». Avec succès puisque l’URC de Montluçon a remporté « le gant d’or » en devançant les douze établissements hospitaliers d’Auvergne en lice (*).

 

« C’est une reconnaissance de notre travail », se réjouit Nathalie Picandet, la responsable du service des préparateurs en pharmacie. Ils sont huit à avoir participé au concours. Avec enthousiasme et réussite. « Cela prenait la forme de cinq quiz en trois manches auxquels chaque hôpital participait en même temps sur Internet », précise Marion de Laulanié, en charge de l’URC à Montluçon.

 

Ce concours, mis en place par le groupe d’évaluation et de recherche sur la protection en atmosphère contrôlée (GERPAC), a permis d’évaluer les connaissances des préparateurs et de les consolider. « Lors de la remise des prix à Clermont, on a beaucoup échangé sur nos différentes techniques », précise Marion. Pour Nathalie, cette récompense s’explique aussi par « la stabilité de l’équipe en place ». « Nous n’avons pas d’intérimaires, ni de vacataires. Le minimum chez nous, c’est deux ans de présence ».

 

(*) Le CH d’Aurillac, le CHU de Clermont-Ferrand, le CLCC Jean Perrin, le CH de Montluçon, le CH de Moulins, le CH du Puy en Velay, le CH d’Ambert, le CH de Saint-Flour, le CH de Thiers, le CH de Vichy, le Pôle santé république, la clinique de Saint Odilon.

 

A VENIR

Déménagement. Au deuxième semestre 2018, le service des préparateurs en pharmacie va déménager. « Nous restons toujours au sous-sol avec la lumière du jour et un espace plus grand », souligne Nathalie. Il va s’installer dans l’ancien laboratoire sur une surface de 100 m².

 

© La Montagne – 21-12-17 – Par Fabrice Redon


Ajouter un commentaire

Ajouter un message

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

 

Partager cet article avec un ami

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

 

Votre message a bien été envoyé.